Enjoy Art, Collection & Culture

Highlights

Elle souffle tout juste sa première bougie. Inaugurée le 24 juin 2021, la Fondation CAB Saint-Paul-de-Vence, jumelle de la Fondation CAB Bruxelles créée il y a dix ans par le grand collectionneur d’art minimal et conceptuel Hubert Bonnet boucle le premier cycle de sa programmation. Résidences d’artistes, expositions thématiques et saisonnières, acquisitions d’œuvres… une année faste dont se félicite son fondateur : « Nous avons rencontré beaucoup de succès avec les chambres d’hôtes et les expositions. Les deux artistes en résidence (Cyrielle Gulascy et Tessa Peruz) accueillies cet hiver étaient vraiment très enrichissantes. Notre dernière collaboration avec l’artiste Arik Lévy, qui habite la région a donné lieu à l’acquisition d’une œuvre exposée dans notre jardin de sculptures. Nous défendons notre plateforme minimale et conceptuelle tout en favorisant son accessibilité puisque la fondation Saint-Paul-de-Vence a pour mission de prolonger le travail de celle de Bruxelles, c’est-à-dire promouvoir, conserver, mais également stimuler la réflexion autour de l’art minimal et conceptuel. »

Il faut dire que le lieu a tout pour séduire avec son élégant bâtiment des années 50 rénové par l’architecte et décorateur d’intérieur Charles Zana, son restaurant, sa librairie, ses chambres d’hôtes, son jardin arboré avec vue imprenable sur le cap d’Antibes… Et même l’une des célèbres maisons démontables conçues par Jean Prouvé. Rien à envier à ses prestigieuses voisines qui sont la Fondation Venet, le domaine du Muy, la commanderie de Peyrassol, le Château La Coste, la Villa Noailles, ou encore la Fondation Carmignac. Et surtout l’incontournable Fondation Marguerite et Aimé Maeght qui abrite une collection d’art moderne majeure. Tout un écosystème de l’art qu’abrite ce village provençal à la réputation mondiale. « Je pense que nous nous sommes implantés au bon endroit, au bon moment, et avec le bon sujet, affirme Hubert Bonnet. À travers nos activités, nous avons trouvé notre place à Saint-Paul, avec une plateforme en cohérence avec cet espace des années 50 lui-même très minimal. »

Dernière exposition en date : celle de l’artiste belge Ann Veronica Janssens, invitée cet été dans le cadre d’un double projet porté par la Collection Lambert d’Avignon et la Fondation CAB Saint-Paul-de-Vence, et dont le commissariat est assuré par Stéphane Ibars, directeur artistique de la Collection Lambert. « Il s’agit d’une exposition très forte sur l’architecture de le travail de la lumière. Des projections de lumières dichroïques colorées submergent le spectateur placé dans une situation où le corps et l’esprit naviguent en permanence entre contemplation et immersion. Des installations immersives qui jouent sur l’expérience sensorielle entre le spectateur et l’œuvre », précise Hubert Bonnet.

Ann Veronica Janssens @Fondation CAB

En projet, l’acquisition par la fondation d’une deuxième maison Prouvé, dévoile le fondateur de la Fondation CAB : « Nous l’avons acquise dans une commune d’Alsace. En collaboration avec les architectes des monuments de France, elle sera démontée pour être réinstallée dans un endroit magnifique, lié à l’hospitalité dans le Sud de la France. Il y a eu beaucoup de nouveautés pour cette première année d’existence. Ce qui est certain, c’est que nous avons un outil formidable et que nous sommes plus motivés que jamais à le défendre.»

Comments are closed.