Albert Baronian et Yoko Uhoda ont ouvert une galerie commune à Knokke le 30 mars ! Cette association d’une jeune galeriste liégeoise et d’une figure incontournable de l’art contemporain à Bruxelles est la bonne nouvelle du printemps ! Comment et pourquoi ce projet est-il né ?

Albert Baronian : « Je viens d’avoir 72 ans, j’ai 45 ans de galerie ; j’ai pris la décision de lever le pied et de travailler sur un rythme plus léger. C’est dans cette optique que je revois mes objectifs sur Bruxelles. De nouvelles perspectives s’offrent à moi et justifient mon engagement avec Yoko à Knokke.

Yoko est la fille de mon grand ami Uhoda. Je l’ai vue naître. J’ai eu une galerie à Knokke pendant cinq ans. Et j’ai été conçu dans cette ville ! C’est pour moi la deuxième ville de Belgique en matière de galeries de qualité, avant Anvers. J’ai une grande confiance dans l’avenir professionnel de Yoko. Je vais la conseiller, m’occuper de la programmation de la galerie knokkoise. Je serai présent lors des vernissages et des week-ends importants et les mois d’été. Ce n’est pas une fusion de nos deux galeries. Il y aura des interférences avec mes artistes dans les deux galeries … Je prévois aussi d’organiser des expositions ponctuelles ici et là, comme par exemple en novembre au CAB avec une exposition autour du néon. »

Jeune galeriste liégeoise issue d’une famille de collectionneurs, Yoko Uhoda a ouvert sa galerie à Liège en 2014 avant d’ouvrir un second lieu sur la digue de Knokke le Zoute en 2017 : « Collaborer avec Albert Baronian, que je connais depuis toujours, dont je partage les goûts et pour qui j’ai un grand respect, me permettra d’accéder à un réseau d’artistes, de collectionneurs et de professionnels du monde de l’art en Belgique et à l’étranger. Cette association apportera un énorme crédit à mon projet. Et j’aime cette idée de transmission. »

Les deux galeristes prévoient une programmation adaptée à deux types de publics : les grands collectionneurs mais aussi les amateurs de passage, qui peuvent avoir un coup de cœur pour une œuvre.

« Il est vrai que nous devons être attentifs à ne pas proposer des œuvres trop conceptuelles et à offrir des œuvres avec une importante valeur esthétique, » détaille Yoko Uhoda. « C’est pourquoi nous prévoyons 3 expos de groupe et un seul solo, pour contenter tous nos visiteurs. Ces group shows peuvent évoluer, avec l’une ou l’autre pièce qui serait changée. Pour l’exposition du weekend de la Pentecôte, le thème est les fleurs, avec des œuvres d’Eric Poitevin, Charlotte Beaudry, Lionel Estève, Marie José Burki, … »

Galerie Albert Baronian – Yoko Uhoda Knokke
Adresse: Zeedijk 731 Het Zoute, 8300 Knokke-Heist

Comments are closed.